CONFRERIE
DES
FINS GOUSIERS D'ANJOU

Coin chanteurs  |  Coin lecteurs  |  Coin gourmets  |  Coin citations  |  Coin partenaires  |  Agenda  |  Contact
Accueil du site > La Fête des Vins d’Anjou > 50e Fête des Vins d’Anjou

50e Fête des Vins d'Anjou

Un millésime « homérique et facétieux » pour la 50e édition !

La fête des vins d'Anjou Une fois encore le comité organisateur de la fête des vins d’Anjou a été brillant et original dans l’organisation de sa manifestation annuelle. Il faut dire que cette édition 2009 était attendue puisqu’il s’agissait de la cinquantième. Un demi-siècle de fête des vins d’Anjou représente en effet une véritable prouesse et un bel exploit de longévité.
Les Fins Gousiers d’Anjou étaient présents pour marquer cet évènement exceptionnel et unique. Durant les trois jours de la fête, le Docte Collège a su répondre présent en apportant ainsi sa précieuse contribution aux festivités.

Le vendredi

La fête des vins d'Anjou - VendrediEn ouverture de la manifestation en fin d’après-midi, les organisateurs avaient demandé à la Fédération Viticole d’animer un colloque sur le thème : « quel avenir pour la viticulture en val de Loire ». Le Président Patrice LAURENDEAU s’est chargé de rappeler les enjeux avant de passer la parole à Christian VITAL d’Interloire pour qu’il présente les données économiques des vins de Loire et d’Anjou Saumur. Les vignerons venus nombreux ont ensuite écouté Stéphane BONNETTI, auteur d’une étude sur la situation socio-économique du vignoble et Sylvain MICOL sur « l’utilité de gérer la filière viticole dans le cadre d’un grand bassin Val de Loire ».
A l’issue du colloque, tous les convives se sont retrouvés pour inaugurer la manifestation autour de Christophe BECHU, Président du Conseil Général de Maine et Loire, entouré de plusieurs élus, de représentants des organisations professionnelles et bien entendu de nombreux vignerons venus de l’Anjou et de l’ensemble du Val de Loire.
Afin de célébrer dignement ce cinquantième anniversaire, pour l’ouverture du dîner officiel servi en soirée salle des mariniers, les organisateurs avaient réservé une grande surprise à leurs hôtes. En effet pour l’occasion un Coteau du Layon de 1959, millésime qui figure parmi les 5 meilleurs du siècle, a été servi en apéritif. C’est à Pierre CESBRON, notre Grand Maître, qu’est revenue la charge de présenter ce grand cru qui voilà 50 ans fut dégusté lors de la première Fête des Vins de Chalonnes sur Loire. Un clin d’œil à l’histoire mais aussi à tous ceux et toutes celles qui ont, durant cinq décennies, œuvré sans compter leur temps pour que nos vins soient honorés chaque année durant 2 jours à la plus grande satisfaction des amateurs de grands vins d’Anjou.
Au cours de la soirée, Pierre CESBRON, accompagné de Christian CHAUVIN, le Grand Laudateur de la confrérie, ainsi que le Président de cette magnifique manifestation Dominique PAIROCHON et plusieurs membres du Docte Collège ont eu l’immense plaisir d’accueillir Christophe BECHU au sein de la Confrérie au cours d’un chapitre exceptionnel.
Le président du Conseil Général s’est dit ravi de rejoindre une organisation qui défend des valeurs et des produits de grande qualité et de répondre que « parmi les vins de France et du monde ce sont les vins d’Anjou qui ont sa préférence ».

Le samedi

La fête des vins d'Anjou - SamediLa confrérie au grand complet a ouvert son chapitre dans le salon des vins afin d’accueillir 18 nouveaux chevaliers. Cette cérémonie revêtait un caractère original et surtout sympathique avec cinq femmes intronisées Fins Gousiers.
Les moines de L’ânerie, fervents défenseurs du Saumon de Loire, avaient choisi en ouverture de marier la Loire et le terroir en proposant, pas moins que cela, de marier le saumon et le Chenin à travers une dégustation bien orchestrée.
Durant l’élection de Miss Anjou qui se déroulait en soirée au cours de la nuit des vignerons, on a pu entendre la célèbre chanson « Verre en haut, verre en bas ». Cindy MASSON, tout juste élue, a répondu favorablement à l’invitation qui lui a été lancée pour participer au grand chapitre de septembre.

Le dimanche

La fête des vins d'Anjou - dimancheComme rien n’est conventionnel à Chalonnes sur Loire, les organisateurs ont eu la merveilleuse idée d’inviter toutes les confréries de l’Anjou et des bords de Loire pour aller découvrir une plaque commémorative fixée sur l’immeuble où s’était déroulée en 1960 la première Fête des Vins.
Ensuite l’imposant cortège qui réunissait plus de 200 participants a défilé dans les rue de la ville offrant aux Chalonnais une magnifique animation haute en couleur au rythme de la fanfare Saumuroise et de l’harmonie locale. Le groupe folklorique avait pour l’occasion sorti ses plus beaux habits donnant le tempo au son de l’accordéon. Les Fins Gousiers avaient en charge de clôturer cette parade en compagnie du groupe des amis du Père Nectar composé pour l’heure des bénévoles de l’UPGV, comité organisateur, ravi d’accueillir de nombreux confrères et du soutien très remarqué des Fins Gousiers.


Retour


ESPACE MEMBRE
Devenir membre ?